#2 – Mes premiers pas en argentique : sur la route du boulot

22
avril 2020

Faisant suite au premier article, je continue mes expérimentations en argentique, toujours avec mon Canon AE1 et une pellicule Ilford HP5. 

J’ai la chance d’habiter à moins de 2 km de mon travail et donc d’y aller à pied chaque jour. On prend l’habitude de voir et revoir les mêmes choses, matin et soir, sans plus y accorder d’attention. Sortir avec son appareil, c’est l’occasion de prendre son temps sur un trajet que l’on pensait connaître par coeur (et d’arriver en retard au boulot).

En bonus, quelques photos captées chez des amis qui n’habitent pas loin non plus. 

Le matin, on croise les p’tits vieux revenant du marché
L’angle avec la rue Ferdinand Faulcon dont la plaque attire, sans raison, mon regard chaque matin.
De belles maisons bourgeoises se trouvent dans ma rue.
Certains matins, la brume apporte une ambiance particulière à la ville
Le détail du lieu où je bosse que je préfère
Ma fougère, qui pousse qui pousse…
Retour